Un ténia de 2 mètres après un abus de sushis

En Californie, un homme de trente ans s’est présenté à l’hôpital, se plaignant de diarrhées et de douleurs abdominales. Il a demandé à être traité pour des vers. Les médecins, pas enclins à lui remettre le traitement, lui ont finalement prescrit des vermifuges lorsque l’homme les a convaincus qu’il avait réussi à retirer de son corps un ver solitaire de deux mètres de long, raconte La Dépêche.

Après avoir été questionné sur ses récents voyages ou sa consommation d’eau, l’homme a révélé manger quotidiennement un grand nombre de sushis. Si le poisson a mal été congelé, les parasites peuvent parfois survivre puis s’installer dans le tube digestif de l’humain.

Source : lefigaro

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez Nous sur Facebook !