Un violeur agresse sexuellement une fillette de 5 ans quelques heures seulement après avoir été libéré de prison.

Un homme qui avait déjà été reconnu coupable de viol par le passé a agressé sexuellement une fillette de cinq ans dans un train quelques heures seulement après sa sortie de prison.

L’homme de 42 ans nommé Darren Rothwell rentrait chez lui à bord d’un train après avoir été libéré de prison à Salford lorsqu’il a empoigné une jeune fille dans ses bras afin de l’agresser sexuellement.

Rothwell venait tout juste de finir de purger une peine pour harcèlement et voies de fait.

Quelques heures après sa libération, le matin du 18 avril, Rothwell était monté à bord du train à Manchester Victoria et il avait intimidé deux femmes qui voyageaient avec leurs jeunes enfants.

L’homme qui faisait preuve d’un comportement très agressif injuriait les deux femmes en buvant une bouteille de brandy.

La police britannique des transports (BTP) affirme que Rothwell aurait même invité les deux femmes à chercher sur Google son alias « Darren Noonan », afin qu’elles puissent découvrir dans les nouvelles en ligne sa condamnation en 2009 pour viol, activité sexuelle avec un enfant et enlèvement d’enfants.

Alors que le train approchait de Wigan, Rothwell a demandé à la fille de cinq ans d’une des femmes de lui faire un câlin.

La BPT explique qu’il est ensuite allé chercher l’enfant avant de l’agresser sexuellement devant sa mère horrifiée.

L’alarme a été déclenchée et Rothwell a été rapidement identifié par les agents.

Rothwell, de Scholes, à Wigan, devra donc purger une nouvelle peine d’emprisonnement de 26 mois après avoir plaidé coupable vendredi dernier lors d’une audience antérieure pour agression sexuelle.

L’agent-détective Ian Grice a déclaré pour sa part: « Rothwell n’avait manifestement absolument aucun désir de se réhabiliter après la prison, mais agresser sexuellement un enfant de cinq ans avant même qu’il ne soit rentré chez lui est au-delà de l’horreur. Il s’agit clairement d’un individu exceptionnellement dangereux et je suis soulagé, comme je suis sûr que la famille de sa victime le sera, de le voir de retour derrière les barreaux. Je ne peux pas imaginer à quel point cela a dû être traumatisant pour eux et j’espère qu’ils sont maintenant en mesure de commencer à mettre ce terrible incident derrière eux ».

Source: Mirror
Crédit Photo: Capture d’écran

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez Nous sur Facebook !